Pourquoi le cabinet de curiosité ?

Un cabinet de curiosités selon moi, c’est un petit monde décoratif que l’on se créé. Sur un buffet, une étagère, une console, dans une pièce de la maison, une pièce à vivre ou bien une chambre pour rassembler des objets plus intimes.
Un monde selon soi, selon ses inspirations du moment. Un petit monde intérieur que l’on exprime pour qu’il devienne extérieur, qu’il se concrétise en formes, volumes, couleurs et parfois senteurs…un petit monde que l’on aime regarder et qui rempli LE bien-être personnel.

Mes influences

Pourquoi aimer une période? Un courant artistique plus qu’un autre? 
En ce qui me concerne, la Renaissance italienne me colle depuis mes premières attirances picturales. Ce que j’apprécie dans l’évolution de cette période, c’est le tracé, surprenant non?
Ce tracé débutera brut, naïf, parfois même inesthétique car dépourvu de perspective, puis se terminera avec la parfaite maitrise de la représentation des 3 dimensions.
Difficile pour moi de faire un tri pour exprimer mon adoration de la Renaissance Italienne, car sur les fresques et tableaux, les visages, la position des mains, les drapés, les coiffures des femmes, les peintures des décors architecturaux, tout m’envoute, il m’est impossible de choisir, j’aime tout…

Puis il y a le « chic » du XVIIIème siècle français, mais surtout la révolution au sens propre comme au figuré, et c’est ce dernier qui retient mon attention. La révolution technique, tous les métiers manuels vont subir une avancée fulgurante durant ce siècle des lumières, ce qui amènera à une maitrise de la réalisation s’approchant du parfait, le comble du raffinement et de la beauté.

Concernant la peinture animalière, pas de jalousie possible, tout m’influence, j’aime les animaux du petit insecte à l’énorme rhinocéros, je les aime tous, j’émettrais cependant un bémol pour la famille des arachnides…

Dans mon monde des préférences, il reste encore un élément, les planches botaniques, fruits, fleurs, feuilles, légumes, aucune distinction, mon amour pour la nature est sans limite.

Mais au fait, pourquoi des yeux, et des bouches en priorité dans mon cabinet de curiosités ? Dois-je vraiment trouver une raison ? Surement un élément de plus dans les choses que j’aime, c’est à dire l’esthétique, savoir harmoniser les lignes de son visage, de son corps en y prenant soin et en être à l’écoute, mais aussi l’amour du maquillage, réminiscence de mon premier métier…oui oui ça doit être pour cela…

En conclusion, si vous voyez une peinture, franco-italienne, à cheval entre la Renaissance et le XVIIIème, une peinture au style « Humano-Animalo-Insecto-Botanico », c’est sans doute du Florence Melocco!